escalade-en-corse-bowlesforpresident.com

Je suis fan de l’escalade

J’adore les belles plages, faire du velo avec mon nouveau velos electrique, les architectures et les monuments modernes ou historiques, les petites villes pittoresques, la vie nocturne et la gastronomie d’un pays, mais par-dessus tout, je suis accro d’alpinisme et de l’escalade. Ce qui me plaît avec ce sport, c’est qu’il m’apprend à gérer mes efforts, à avoir confiance à d’autres et à oublier la peur du vide. En plus, cela me permet d’utiliser au mieux mes forces physiques et mes aptitudes mentales et techniques. Lors de mes dernières vacances d’été, j’étais à la Corse uniquement pour faire de l’escalade. On m’a dit que l’île est le paradis pour ceux qui adorent gravir les hauteurs et on ne m’a pas trompé. Sinon, la chaleur était accablante mais le grimpe était au top. Et la bonne humeur était également au rendez-vous. Nous étions 3 grimpeurs. Au programme, nous avions projeté d’escalader les grandes voies. Entre la Corte, la vallée de Restonica et le col des aiguilles à Bavella, nous avions l’embarras de choix. Mais finalement notre choix s’est porté sur ce dernier. Récit de notre aventure verticale sur la Corse.

La préparation

Nous avions fait la traversée de Nice à Bastia pour 160 euros aller-retour avec un véhicule en prenant le Corsica ferries. La durée du trajet est d’environ 4 heures. Ensuite, on a pu dénicher un gîte de 280 euros pour une semaine à quelques minutes de la Bavella. Nous avions pris quelques dispositions concernant les règles de sécurité de notre pratique sportive. A savoir le port de casque obligatoire, même en période estivale car j’ai peur quand même de voir de chutes de pierres sur ma tête ou de tomber. Munis de nos baudriers, les cordes, les sangles, les mousquetons, les coinceurs, la boîte à pharmacie, la boussole etc. nous avions entamé l’exploration de Bavella. Un site qui m’apparaît immense et sauvage et où il y a beaucoup de choses à découvrir, à voir par .

Les grandes voies

escalade-corse-bowlesforpresident.comLes variations du granite de la Bavella sont d’abord impressionnantes. Je retrouve une vallée parsemés d’aiguilles de granites au milieu des forêts de pins. Pour un avant-goût d’expédition des rochers, avant de grimper les grandes voies, nous options d’abord pour les secteurs classiques comme Margheritta, la Murzella. Ils sont plus frais à cause de leur orientation sud-est. Des dalles et des fissures intéressantes caractérisent ces secteurs. Aussi, à Campanella, nous avions pu trouver un niveau pas du tout difficile en 6a, avec des voies présentant des taffonis. Il y a aussi les conquistadors qui en sont aussi bien équipés. Les voies les plus marquantes sont certainement le dos de l’éléphant ou Jeff. Notre première expérience en grandes voies a continué avec la montée de la Punta Caletta. La voie offre des longueurs intéressantes et une fois au sommet nous pouvions voir une vue imprenable sur la mer et Porto Vecchio. Nous avions également escaladé la porte des cieux et d’autres tours de Bavella. Bref, cette ascension en Corse m’a beaucoup plus, en plus elle m’a permis de maîtriser les techniques d’escalade comme la grimpe en réversible, les manipulations au relais etc.