film-nwa-straight-outta-compton

N.W.A. Straight Outta Compton : un bon film

Sorti en salles le 16 Septembre 2015, ce film américain genre drame musical réalisé par F.Gary Gray avec O’Shea Jackson Jr, Corey Hawkins, Jason Mitchell rend hommage au trio vedette Gangsta Rap N.W.A, et aux morceaux de concerts organisés par le groupe. Il essaie également de reconstituer les tensions raciales, les brutalités des gangs dans l’endroit le plus dangereux en Amérique ainsi que les les problèmes de royalties et de contrats qui vont saper le groupe.

Présentation du film N.W.A. Straight Outta Compton

Le film narre le succès story ainsi que la naissance du groupe N.W.A, dans les années 80 dans Compton, un quartier réputé pour ses violences à Los Angeles. C’est un lieu d’affrontements entre l’autorité de la police Américaine et la bande rêveuse de ses habitants, en l’occurrence ici les rappeurs. En 1988, le trio de la bande, Ice Cube (auteur des textes véhéments du groupe), Dr. Dre (le producteur) et Easy E (le rappeur) ont réussi à faire entendre leurs voix en dénonçant la réalité dans leur milieu. Et cela grâce à leurs premiers enregistrements de musique hip hop dans des studios de fortune. En effet, à titre d’info, les fusillades, les drogues, les émeutes sont le quotidien des gens dans leurs ghettos, rien de WTF ici, si vous aimez les films déjantés c’est par ici. Leurs voix et leurs chansons sont devenues des vecteurs de la révolution sociale de leur environnement. Ils ont ainsi propulsé les contrats juteux du groupe. Lors de cet été, le trio a touché une recette de plus de 150 millions de dollars lors de 4 concerts en Amérique. Le film de mythe musical en fait, est plus qu’une mise en scène autobiographique de l’histoire du groupe, il représente en bonne partie la façon dont les deux superstars du pilier du groupe ont bâti leur empire (Dr Dre et Ice Cube). Easy E étant déjà mort de sida en 1995.

Critique du film N.W.A. Straight Outta Compton

Dans l’écriture du scénario coproduit et contrôlé par Dr Dre et Ice Cube, le film tourne autour d’affrontations avec la « méchante » police, l’effet du succès, de la fortune, et de gloire sur le N.W.A., ainsi que les embrouilles financières entraînant la dispersion du trio. Dans ce long métrage de 2h27, on parle des stars, des héros « lucides » dotés d’un talent artistique exceptionnel, des gens dans une communauté pauvre qui réussissent à cause de leurs génies et de leur innocence. Une sauce Hollywoodienne bien tournée qui décrit la richesse et la célébrité des Américains qui partent de rien. Le casting des acteurs est parfait et bien maîtrisé. Easy E, dealer qui mène une vie de débauché est assez bien dépeint. Mais concernant Dr Dre, il préfère arranger la vérité de ses rapports brutaux avec les femmes dans le film. Comme par exemple, son passé avec sa compagne où on ne trouve nulle part de cette allusion dans cette biographie. Les beaux rôles sont ainsi attribués aux deux hommes qui ont survécu cette période de gloire. Peut-on penser que ce métrage est une façon de raviver le mythe du groupe, ou une sorte d’autopromotion crue ? Quoi qu’il en soit, le film est à recommander si vous voulez savoir le début de l’âge d’or des rappeurs.

straight-outta-compton-film